Cybersécurité: Pratiques exemplaires pour les petites entreprises

De nombreux entrepreneurs croient que les cybercriminels et les pirates informatiques ne ciblent pas les petites entreprises. C’est pourquoi ils ne prennent pas de mesures cruciales pour sécuriser leurs entreprises. Cette erreur coûte cher à de nombreuses start-ups. La réalité est bien loin de ce mythe. Les cybercriminels se concentrent davantage sur les petites entreprises que sur les grandes. C’est parce que les petites entreprises manquent de nombreuses mesures de sécurité essentielles. Dans cet article, nous discuterons des meilleures pratiques de cybersécurité qui peuvent protéger les petites entreprises contre les cyberattaques.

cybersécurité

Qu’est-ce qu’une cyberattaque ?

Une cyberattaque est une tentative d’accès non autorisé aux systèmes et aux réseaux informatiques. Ces attaques visent à détruire, perturber, désactiver ou contrôler les systèmes informatiques et à voler, supprimer ou manipuler des données confidentielles. La personne qui effectue une cyberattaque est appelée cybercriminalité. Les cybercriminels peuvent lancer une cyberattaque de n’importe où et ont plusieurs stratégies d’attaque.

Pourquoi les cyberattaques se produisent-elles ?

Le but premier des cyberattaques est de causer des dommages. Cependant, il y a aussi d’autres objectifs des cybercriminels, y compris les suivants :

1] Gain financier – Cybersécurité

Le gain financier est l’une des raisons les plus courantes des cyberattaques. Les pirates informatiques ou les cybercriminels visent à voler les données confidentielles des gens, y compris les numéros de carte de crédit, les mots de passe bancaires sur Internet, etc. Certains cybercriminels injectent des logiciels malveillants ou des virus dans les systèmes informatiques et bloquent l’accès des utilisateurs autorisés. Ensuite, ils exigent une certaine somme d’argent pour déverrouiller les systèmes informatiques ou supprimer le malware ou le virus. D’autres cybercriminels visent à recueillir de précieuses données d’entreprise, comme des renseignements sur la propriété.

2] Perturbation et vengeance

Parfois, le gain financier n’est pas le motif des cybercriminels. Ils veulent soit perturber la réputation d’une organisation ou se venger. Ces attaques ciblent souvent des organismes gouvernementaux ou des organismes sans but lucratif. Si vous effectuez une recherche sur Internet, vous obtiendrez de nombreux exemples de tels types de cyberattaques.

Pourquoi les cybercriminels ciblent-ils les petites entreprises ?

Il y a de nombreuses raisons à l’augmentation des cyberattaques contre les petites entreprises. Les petites entreprises ou les startups sont des cibles plus faciles des cybercriminels en raison du manque de ressources. Nous énumérons ici quelques raisons pour lesquelles les petites entreprises sont plus sujettes aux cyberattaques.

1] Manque de service informatique

Si vous voulez mettre en place une cellule informatique distincte dans votre organisation, vous devez embaucher les meilleurs professionnels de l’informatique car ils ont des années d’expérience dans la gestion de diverses cyberattaques. De plus, ils connaissent les meilleures façons de protéger une organisation contre de telles attaques. L’embauche des meilleurs professionnels exige un bon capital. Mais les startups ont des ressources limitées en raison desquelles elles ne parviennent pas à mettre en place un département informatique dans leur organisation.

2] Manque de sécurité – Cybersécurité

Moins de sécurité signifie plus de possibilités pour les pirates ou les cybercriminels. De nombreuses petites entreprises n’ont pas suffisamment de capitaux pour investir dans la cybersécurité, comme des logiciels antivirus, pour tous les systèmes informatiques de leurs employés. Toutefois, le coût des logiciels de sécurité est beaucoup moins élevé que celui d’une atteinte à la sécurité des données. Un programme antivirus ajoute une couche supplémentaire de sécurité à votre système. Par conséquent, l’absence d’un programme antivirus, il est facile de pirater un système informatique.

Quelles sont les meilleures pratiques de cybersécurité pour les petites entreprises ?

Comment pouvez-vous protéger votre petite entreprise contre les cybercriminels ? Y a-t-il une solution ? Oui. Nous partageons ici les meilleures pratiques de cybersécurité qui vous aideront à protéger votre entreprise contre les cybercriminels et les pirates informatiques.

1] Utiliser un pare-feu

Un pare-feu est l’une des principales pratiques de défense qui protègent votre système informatique contre les attaques malveillantes. Windows 10 est livré avec une fonction de protection pare-feu. Vous pourriez avoir vu que certains logiciels vous demandant de désactiver votre pare-feu ou de les whitelist dans le pare-feu de votre système si vous voulez accéder à toutes leurs fonctionnalités. Ces logiciels peuvent contenir des logiciels malveillants ou des virus que le pare-feu de votre système bloque. Par conséquent, il est toujours conseillé de télécharger le logiciel uniquement à partir des sites Web de confiance. Vous devriez avoir un pare-feu sur tous les systèmes informatiques de vos employés. Si vos employés travaillent à domicile, assurez-vous qu’ils n’ont pas désactivé le pare-feu de leurs systèmes. S’ils n’ont pas de pare-feu, leur fournir un bon programme antivirus qui vient avec le support pare-feu.

2] Éduquer tous vos employés

Si vos employés sont au courant de tous les types de cyberattaques et des stratégies visant à réduire les risques, votre entreprise deviendra moins sujette à de telles attaques. Vous pouvez leur fournir des conseils de sécurité qu’ils devraient prendre soin de tout en surfant sur Internet, tels que :

  • En quoi le site Web HTTPS diffère-t-il du site http ?
  • Que signifie l’icône du cadenas vert sur les sites Web ?
  • Que sont les cookies du site Web et comment peuvent-ils impacter les données des utilisateurs ?
  • Quels sont les avantages et les conséquences de l’activation et de la désactivation des cookies ?
  • La navigation privée est-elle vraiment sûre ?
  • Qu’est-ce que – Attaques par pulvérisation de mot de passe | Attaques de Force Brute | Attaques de vie hors des attaques terrestres | Attaques de surf | Attaques de farce d’identité | Fronting de domaine | Attaques de démarrage à froid.

Voir aussi : Mode HTTPS uniquement : Comment l’activer ou désactiver sous Firefox

3] Investir dans une bonne technologie de sécurité

Un programme antivirus est un must-have pour toutes les entreprises, en particulier pour les plus petits. Les logiciels antivirus sont l’une des meilleures défenses contre les virus, les logiciels malveillants et d’autres types de cyber menaces. Il s’agit d’une pratique de cybersécurité facile à mettre en œuvre dans votre entreprise. Installez un logiciel antivirus sur tous les systèmes informatiques de votre organisation. Généralement, les virus et les logiciels malveillants entrent dans votre système si vous visitez des sites Web malveillants. Les logiciels antivirus bloquent tous ces sites Web malveillants et préviennent le risque d’attaque malveillante.

4] Utilisez uniquement des navigateurs Web fiables

Ne jamais installer un navigateur Web tiers sur vos systèmes informatiques. Firefox, Chrome, Edge et Safari sont parmi les navigateurs Web les plus fiables. Ces navigateurs Web sont livrés avec la technologie anti-phishing et anti-malware qui vous protège contre les cyberattaques. Lorsqu’un utilisateur visite un site Web nuisible, ces navigateurs Web affichent un message d’avertissement à l’écran. Cela permet à l’utilisateur de savoir que le site Web n’est pas sûr de visiter.

5] Sécurisez vos réseaux Wi-Fi – Cybersécurité

La sécurisation des réseaux Wi-Fi est une autre pratique exemplaire en matière de cybersécurité pour les petites entreprises. Parce que le Wi-Fi implique la transmission de données en direct, toute personne à proximité peut essayer d’accéder à votre réseau. Par conséquent, toujours définir un mot de passe fort à votre réseau Wi-Fi. Il sera plus bénéfique si vous le faites cacher ou crypté. Pour masquer votre réseau Wi-Fi, vous devez activer la diffusion SSID sur le routeur Wi-Fi. Ce conseil de protection peut aider à protéger les données confidentielles de votre organisation.

6] Utiliser l’identification multifactorielle

Utilisez toujours l’authentification multifactorielle dans les comptes de vos employés. L’identification multifactorielle ajoute une couche de sécurité supplémentaire au compte d’une personne et protège les données contre la fuite. En permettant l’identification multifactorielle, les pirates ne peuvent pas accéder à votre compte même s’ils connaissent votre mot de passe. Ils doivent vérifier les étapes supplémentaires. Le processus de vérification en deux étapes dans les comptes Google est un exemple d’identification multifactorielle.

7] Continuez à changer les mots de passe – Cybersécurité

Nous savons que vos employés ont de la difficulté à changer régulièrement leurs mots de passe, mais c’est l’une des meilleures pratiques de sécurité. Si vous changez régulièrement vos mots de passe, vous limiterez les violations de compte. En outre, changer un mot de passe empêche l’accès constant à des applications et des logiciels tiers. En dehors de cela, personne ne peut deviner quel est votre mot de passe.

8] Sauvegarde régulière de toutes les données

Vous avez lu ci-dessus dans cet article que les cybercriminels visent à détruire les données confidentielles d’une organisation ou verrouiller les systèmes informatiques et exigent un montant élevé à débloquer. Par conséquent, vous devez sauvegarder toutes vos données cruciales régulièrement. Si vous avez une sauvegarde, vous n’avez pas à vous soucier de la destruction de vos données par un pirate informatique.

Les cybercrimes augmentent de jour en jour. Par conséquent, chaque employé de votre organisation doit accorder la priorité aux pratiques de cybersécurité. Puisque vous êtes le propriétaire de votre petite entreprise, vous devriez vous tenir au courant des dernières tendances en matière de cybercriminalité et de technologies de cybersécurité.

Voir aussi : Meilleur VPN : Comment le choisir pour vos besoins